• TripAdvisor
  • Facebook
  • YouTube
  • Instagram

Le chat et la souris

Bien plus qu’une simple patrouille


Le massif des monts Uapishka (Groulx), c’est littéralement le royaume de la poudreuse. Et qui dit poudreuse dit motoneigistes heureux !

Pouet pouet pouet… Sur le massif, à partir de 800 mètres d’altitude, des règles bien strictes et légitimes régissent. Tout amateur de sports motorisés circulant dans certaines zones interdites sans être accompagné d’un guide autorisé est à risque de chopper une amende salée.

L’objectif de protection de l’environnement fragile et particulier des monts Uapishka (Groulx) vient évidemment chercher les cordes sensibles de plusieurs, en particulier des Innus. Le Nitassinan — territoire ancestral — est un refuge, un repère, un témoin du savoir des ancêtres.

Depuis 2019, le Conseil des Innus de Pessamit embauche des Innus à titre d’« agents territoriaux » pour assurer la surveillance et la gestion du massif, du Nitassinan. À la recherche du moindre indice pour traquer les contrevenants motorisés, la circulation des agents a souvent un effet dissuasif et le nombre de constats remis est heureusement peu élevé. Mais bien plus qu’une simple partie du chat et de la souris, ce rôle est puissant en termes de réappropriation du territoire, d’appartenance et de reconnaissance des compétences.

Parions que cette expertise à scruter l’horizon et à s’orienter sur un désert blanc trois fois gros comme l’île de Montréal rapproche les agents innus de leurs racines. Leur mandat, à la fois significatif et symbolique, se traduit aujourd’hui comme le manifeste d’un attachement passionné pour un territoire à protéger, riche de son histoire et de sa biodiversité.